TOBY WISEMAN

Rédacteur en chef du magazine Men’s Health et chroniqueur pour le Sunday Times STYLE

- SHORT STORIES -



KERASIA, NORD-EST DE CORFOU

Biographie

En dehors d’être accro au travail, j’aime la course à pied, la cuisine, la musique, l’histoire, le vélo et les pubs. Je voudrais avoir quelques kilos en moins mais je suis malheureusement ce qu’on appelle un bon vivant. Pour moi, le bonheur se résume à une longue course, un bon livre, une bière fraîche, le bleu de la mer et ma famille autour de moi.


Qu’est-ce qui rend Kerasia si spéciale ?

Le trajet depuis l’aéroport commence plutôt sous de mauvais auspices lors de la traversée des habituels hôtels « maillots de football et kebabs », mais après une heure et demie, en passant par la magnifique et spectaculaire côte, la route balayée par les vents se fait escarpée. Ce sentiment d’excitation et le fait d’anticiper l’arrivée à cet endroit qui nous est si spécial ne fait que s’intensifier chaque fois que l’on y revient. C’est comme rentrer chez soi et monter au paradis en même temps.


Orlebar Brown - Short Stories | Toby Wiseman

Et qui rend ce lieu si spécial ?

Petros à la Taverna Kerasia , l’unique bar/restaurant d’une crique isolée et idyllique, élève des chèvres pendant l’hiver et devient serveur et hôte pendant l’été. Il se rappelle de nos noms, ainsi que des boissons et de la table que nous préférons. Il demande des nouvelles de nos parents et mes enfants l’aiment plus que moi. Quel que soit le moment, il garde le contrôle total, tout en donnant l’impression d’être le type le plus décontracté que vous ayez jamais rencontré. Sans lui, les vacances ne seraient pas aussi relaxantes ni aussi chaleureuses.


Qu’est-ce qui vous a rendu triste ?

Mis à part le fait de quitter ce lieu trop tôt, cela me fait de la peine qu’il puisse devenir plus populaire parce que je vous en ai parlé.


Qu’est-ce qui vous a rendu nostalgique ?

Cela fait près de 20 ans que je me rends à Kerasia. Cela me rappelle les moments que j’y ai passés avec mon défunt père. Et aussi les toutes premières vacances grisantes et romantiques avec ma petite amie, aujourd’hui ma femme. Ma vie et les circonstances ont beaucoup changé depuis ma première visite, alors que ce n’est guère le cas de ce lieu et des gens qui s’y trouvent.


Orlebar Brown - Short Stories | Toby Wiseman

Un conseil indispensable ?

Une voiture est certes utile, mais le bateau reste le moyen le plus efficace et le plus sympa pour se déplacer. On peut facilement en louer. Non seulement c’est le meilleur moyen d’apprécier la beauté du littoral, mais il n’y a rien de plus exaltant, amusant et relaxant que de faire un saut dans le petit port d’Agios Stefanos pour acheter son pain et autres petites courses du matin, faire de la plongée avec masque et tuba à Kouloura quelques heures plus tard, puis se rendre à Agni pour un long déjeuner.

À la Taverna Kerasia, demandez si le propriétaire des lieux, Nikatsas, a attrapé quelques poissons ou fruits de mer au niveau des rochers, à gauche de la jetée. Terminez ensuite votre repas en buvant cul sec avec lui un verre de l’alcool local.


Une visite à faire absolument ?

Rendez-vous dans la ville déserte de Perithia pour faire un joli voyage dans le passé qui vous donnera des frissons — cela ne ressemble à rien que vous ayez déjà vu. D’une façon générale, quelle que soit la direction dans laquelle vous regardez lorsque vous longez cette côte, le paysage est à la fois époustouflant et serein. Mais rien ne vaut une carafe de vin local aux alentours de 16 h sur la plage de Kerasia alors que l’intensité du soleil décroît et que nos pensées sont au divertissement du soir.


Un repas mémorable ?

Alors que mon fils avait tout juste un an, nous nous sommes rendus dans le petit port de pêche de Kouloura pour dîner de bonne heure. Étonnamment pour un enfant dont les habitudes de sommeil coïncident rarement avec les tentatives de ses parents pour maintenir un semblant de vie sociale, le trajet en voiture suffit à le plonger dans un profond sommeil. Alors qu’il dormait dans son landau, nous avons dégusté sur la terrasse un divin stifado de poulpes accompagné d’un rosé, à la tombée de la nuit. Nous étions les seuls clients, à l'exception d’un autre couple profitant lui aussi d’un moment de bonheur absolu. Mais soudain, une crise familiale conduisit l’ensemble du personnel à partir précipitamment. On se leva alors pour faire de même, mais on nous invita vivement à terminer notre repas et à partir quand bon nous semblerait. Nous sommes finalement rentrés chez nous deux heures plus tard, après avoir laissé quelques billets sous un pot et avoir éteint les lumières derrière nous. S’il fallait encore apporter la preuve que nous n’étions plus en Grande-Bretagne, elle était bien là.


Quelle est la prochaine destination à voir sur votre liste ?

Ce n’est pas très original de dire que j’ai l’intention de me rendre encore et encore au même endroit, n’est-ce pas ? C’est probablement vrai. Avec les enfants, je dirais la Sardaigne. Juste pour ma femme et moi, l’île d’Ischia, au large de la côte amalfitaine.


TOBY'S FAVOURITE
LA LISTE DE LECTURES DE TOBY



LA PLAYLIST DE TOBY PENDANT LES VACANCES