LA SANTÉ MENTALE

World Mental Health Day


Il est inutile d’y aller par quatre chemins : la santé des hommes a atteint un point critique à travers le monde. Les statistiques sont troublantes : chaque jour, un homme se suicide toutes les minutes ; les hommes vivent en moyenne cinq ans de moins que les femmes ; les maladies évitables sont en augmentation. S’il faut bien tirer la sonnette d’alarme, nous ne devons pas pour autant baisser les bras.

Les hommes tardent souvent à demander de l’aide quand il s’agit de problèmes d’ordre physique ou mental. Ensemble, nous pouvons y remédier. Chez Orlebar Brown, nous voulons certes soigner l’apparence des hommes mais aussi faire en sorte qu’ils se sentent bien. C’est pour cette raison qu’en novembre prochain, pour marquer le mois de la sensibilisation à la santé masculine, nous axerons exclusivement nos discussions autour des problèmes concernant notre santé. La raison va de soi : plus vite nous banaliserons les débats sur ce thème, plus vite nous pourrons dire adieu à ces chiffres effrayants.

L’objectif que nous nous fixons pour le mois prochain est le suivant : créer un espace positif où tous nous exprimer sur ce que nous ressentons et comment mieux bénéficier d’aide en cas de besoin. Les thèmes abordés seront très divers, parmi eux : trouver un véritable sens à sa vie ; un guide pour avoir confiance en soi de nos jours ; redéfinir ce qu’est la masculinité ; la santé mentale de la communauté LGBTQI+ ; le burnout en 2020 et la prévention du suicide. Nous nous entretiendrons aussi avec l’équipe du Royal Marsden Hospital à Londres à propos du cancer, de la détection précoce et de la manière d’échanger avec délicatesse et sensibilité.

« Étant moi-même un homme âgé de 55 ans, je sais avec le recul combien il est important de discuter et de sensibiliser aux différents problèmes auxquels sont confrontés les hommes quand il est question de leur santé. Je regrette que nous n’ayons pas été à même d’avoir plus régulièrement ce type de conversation par le passé, car elles sont inestimables. Toutes les questions abordées cette année toucheront à un moment ou à un autre la plupart d’entre nous. »

Adam Brown, fondateur d’Orlebar Brown